Durant cette campagne, souvent vous nous avez dit que seule une partie du cœur de ville est entretenue alors que vos quartiers, vos hameaux ont été laissés à l’abandon : que ce soient les trottoirs défoncés et quasi-impraticables, la voirie en mauvais état, les accotements qui s’affaissent, les fossés qui débordent, l’absence de bus ou les fermetures de commerces…

Cet état de fait est le résultat de 20 ans de désengagement quasi total de la municipalité car des choix ont été faits. Par exemple, le choix de consacrer 11 millions d’euros à l’aménagement de l’ancien boulevard Midi-Pyrénées et des allées Mortarieu. Soit dit en passant, ce budget n’a permis de réaliser que 2/3 du projet initial, puisque toute la partie devant la préfecture reste complètement à faire.

Il est impératif de remettre la voirie en état (routes, fossés, trottoirs, accotements, éclairage…). C’est la première étape pour sécuriser les déplacements de chacun : automobilistes, cyclistes, piétons…

Des infrastructures adaptées améliorent le quotidien des habitants et contribuent ainsi à vivre la ville d’une façon sereine et apaisée.

Arnaud Hilion, tête de liste de l’alternative pour Montauban

Partagez sur les réseaux sociaux :