Lundi 11 mai marquera le début de la phase de déconfinement à Montauban. Nous sommes nombreuses et nombreux à attendre avec impatience que nos vies puissent reprendre un cours un peu plus normal, en particulier pouvoir se retrouver avec nos familles et nos amis.

Malgré tout, le retour à la normale ne sera malheureusement pas pour tout de suite. A nous de trouver et de porter les solutions qui faciliteront notre vie quotidienne, malgré les contraintes imposées par le coronavirus.

La bicyclette, « petite reine » du déconfinement, présente de nombreux avantages : économique, écologique et facilitant la distanciation physique. Son utilisation doit être encouragée dès maintenant.

3 idées simples faciles à réaliser :

 – Mettre en place des pistes, temporaires dans un premier temps, pour favoriser et sécuriser la pratique du vélo (par exemple sur le boulevard Blaise Doumerc pour desservir les établissements scolaires).

 – Favoriser l’usage du vélo en rendant simple la location ou même le prêt pour les scolaires.

 – Soutenir l’utilisation par un chèque-vélo, complémentaire aux aides de l’Etat et de la région, pour l’achat ou la remise en état de sa bicyclette.

Pour y parvenir, Montauban peut s’appuyer sur l’expertise d’associations d’utilisateurs du vélo très actives sur Montauban. D’autres villes, comme Blagnac ou Toulouse, se sont déjà orientées vers ces choix.

C’est dès maintenant qu’il faut agir pour rendre pérennes de nouvelles habitudes de déplacement aussi favorables à notre santé qu’à la transition écologique !

Communiqué de presse d’Arnaud Hilion, tête de liste de L’alternative pour Montauban.

Partagez sur les réseaux sociaux :