La culture joue un rôle primordial dans la vie de la cité. Elle forge notre vision et notre compréhension du monde et contribue à bâtir notre identité ainsi que la cohésion et l’attractivité d’un territoire.

Cette crise sanitaire a terriblement affecté le secteur culturel, j’exprime ma totale solidarité aux artistes, professionnels et organisateurs, responsables de lieux ou de compagnies qui se trouvent en difficulté. Dès juillet, nous mettrons tout en œuvre pour aider les associations à relancer leurs activités, à créer des événements artistiques et des animations culturelles et festives dans l’espace public et en plein air : cinéma, danse, théâtre, cirque, concerts, scènes ouvertes… tout pourra être envisagé et pour tous les âges.

A plus long terme, nous voulons mener une véritable politique culturelle qui porte, relie, facilite et rassemble. On ne peut se contenter par exemple d’un seul gros divertissement estival municipal, qui représente un gouffre financier pour la collectivité et qui a signé la mort d’autres festivals portés, eux, par des associations en lien avec le territoire.

Un vrai festival irradie l’économie locale, attire par sa singularité au-delà de l’agglomération, et favorise le tourisme. Tout le monde y trouve son compte : les restaurants, les cafés, les gites et les hôtels, les artisans, les commerçants, les producteurs locaux. C’est ce qui se passe par exemple pour Jazz in Marciac, Rio Loco à Toulouse, Ecaussystème à Gignac dans le Lot, Musicalarue à Luxey dans les Landes…

Nous portons également le projet d’un véritable Tiers Lieu, ici à Villebourbon, une structure ouverte à tous, inscrite au coeur de la cité, avec une architecture vaste, où on aura plaisir à circuler librement. Ce lieu atypique prendra en compte la dimension écologique et les nouvelles technologies. On pourra y trouver des lieux d’échanges et de partages des savoirs, un fablab, des lieux de répétitions et d’expérimentation dédiés aux créateurs et des résidences d’artistes. La salle de Musique actuelle du Rio pourra naturellement y trouver sa place. Une réelle plateforme collaborative d’art, d’innovation et de création.

Je suis persuadé comme vous que la Culture et la défense du Patrimoine contribuent à notre épanouissement individuel et collectif. Dans le contexte de crise et d’incertitudes que nous traversons, la Culture, notre histoire sont des éléments indispensables pour nous rassembler.

Ensemble, réinventons le Montauban d’Après.

Arnaud Hilion, tête de liste de l’alternative pour Montauban

Partagez sur les réseaux sociaux :