Le tourisme est une activité majeure pour la revitalisation et le développement économique, social et culturel de notre territoire. C’est un secteur qui a souffert cruellement pendant la crise. Il nécessite plus encore aujourd’hui toute notre attention.

La ville de Montauban, à la croisée des territoires, possède tous les atouts pour être au cœur de l’offre touristique régionale.

Quand on pense au patrimoine de Montauban, immédiatement, nous viennent en tête : le Musée Ingres Bourdelle, La Place Nationale, le Pont Vieux, la Bastide. Mais Montauban a bien d’autres atouts: ses acteurs culturels, la gastronomie locale, les trois rivières et le Tarn en particulier, le canal, le quartier art déco de Villebourbon, entre autres. C’est incompréhensible que ce potentiel soit aujourd’hui complètement sous-exploité.

Tout aussi incompréhensible de n’avoir pas su travailler avec les villes voisines pour construire un maillage territorial touristique fort et cohérent. C’est essentiel pour devenir un pôle d’attractivité. Quand on part en vacances dans un coin de France, on ne reste pas fixé sur une ville : on rayonne sur tout le territoire local. C’est pourquoi il est indispensable de savoir travailler avec les partenaires : la Région Occitanie, le département du Tarn-et-Garonne, mais aussi les départements voisins et les villes voisines. Pensons par exemple à Cahors, si proche via l’autoroute.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, soutient fortement les acteurs et les professionnels du tourisme et de l’hôtellerie avec la mise en place d’un fonds L’OCCAL doté de 80 millions d’euros, dispositif unique en France.

Mettons fin aux chicaneries politiciennes, inscrivons-nous dans une cohérence territoriale pour faire de Montauban un site touristique leader incontournable.

Arnaud Hilion
Tête de liste de L’alternative pour Montauban

Partagez sur les réseaux sociaux :