Je tiens à adresser un grand MERCI au personnel soignant de l’hôpital, des EHPAD, des cliniques et les aides à domicile qui ont œuvré avec courage et abnégation pendant cette crise inédite.

Être bien soigné, préserver sa santé et celle des autres est un sujet de préoccupation majeur, accentué par la crise sanitaire.

Votre forte participation aux ateliers santé du mois d’octobre et à la réunion santé du 28 novembre a consolidé notre programme « bien se soigner ». Nous nous sommes notamment engagés :

  • à garantir la proximité et la qualité des soins en soutenant le maintien de l’hôpital à Montauban,
  • à accompagner la création d’un centre de santé pluridisciplinaire pour pallier le manque de médecins traitants et garantir ainsi l’harmonie entre le secteur libéral et le service public de santé.

La santé d’une ville se mesure au bien-être de ses habitants, elle est directement liée à notre environnement.

En France, les cadres ont une espérance de vie supérieure de 7 ans à celle des ouvriers. Face à cette injustice sociale, nous mettrons tout en œuvre pour intégrer le Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS qui soutient les villes menant des politiques favorables à la santé et à la qualité de vie de leurs habitants.

Ainsi, toutes nos actions municipales intégreront la prévention santé. En voici quelques exemples :

  • Installer une maison santé-sport afin de promouvoir les actions santé. En particulier en direction des personnes souffrant de maladies chroniques, la pratique sportive leur évitant de s’exposer à des risques graves.
  • Créer des parcours santé, multiplier des îlots de fraîcheur et végétaliser le cœur de ville.
  • Viser 90 % de produits bio ou locaux d’ici 2026 dans les cantines scolaires.
  • Développer un véritable réseau sécurisé de pistes cyclables.

Vivre en bonne santé n’est pas une option, c’est un impératif pour notre ville et pour ses habitants.

Arnaud Hilion, tête de liste de l’alternative pour Montauban

Partagez sur les réseaux sociaux :